Accueil > Barque de pêche en mer : la gamme Cap Mer
bateaux peche en mer

Barques de pêche en mer

Vous aimez la pêche en en mer ? Vous allez alors adorer les barques Rigiflex qui vous permettront de prendre encore plus de plaisir sur l’eau. Légères (donc faciles à transporter et à mettre à l’eau), elles ont aussi l’avantage d’être robustes (toutes sont fabriquées en Polyéthylène). Elles ont aussi l’avantage se s’entretenir très facilement. Pour ce qui concerne leurs qualités sur l’eau, nous vous invitons à les découvrir par vous-même en les testant. Il ne vous faudra pas bien longtemps pour vous rendre compte que les unités Rigiflex ont l’avantage d’être très stables (en dérive comme en navigation) et très sécurisantes. Au sein de cette large gamme d’unités conçues pour la pêche et la promenade en rivière et en plan d’eau, fort à parier que vous trouverez le modèle qui répondra à toutes vos attentes !

Le Cap 300 est le benjamin de la gamme pêche en mer ! Sa légèreté est très appréciable, notamment lors de sa mise à l’eau et de sa remontée sur remorque. Pour découvrir les joies de la pêche sans se ruiner !

La polyvalence par excellence ! Un bateau élégant qui vous permettra de pratiquer aussi bien la promenade que la pêche côtière. Le bateau familial par excellence ! Très stable et sécurisant, il a l’avantage de se mettre à l’eau très facilement.

Un bateau confortable et sécurisant qui vous permettra de naviguer le long des côtes par beau temps en toute sérénité. Bien que conçu avant tout pour la plaisance, il convient aussi pour les sorties de pêche occasionnelles.

Un bateau à fière allure ! Très sécurisant grâce à ses mains courantes situées sur le plat bord au niveau du pont avant, ce modèle est très prisé pour les sorties le long des côtes en famille. Un grand classique avec son design élégant et ses finitions soignées.

La pêche en mer connaît un regain d’intérêt depuis quelques années, ce loisir séduisant aussi bien les néophytes que les amateurs expérimentés. Pêche depuis la côte ou sur une embarcation, pourquoi cette discipline est si prisée ? Comment la pratiquer ? Quelles prises peut-on espérer ? Quelle en est la réglementation ?

Pourquoi Pêcher en mer ?

La pêche en mer se pratique depuis le rivage, d’une jetée ou à bord d’une barque ou d’un bateau. Ce loisir permet également de découvrir l’océan sous un nouvel angle, ainsi que son écosystème qui fourmille de vie.

En effet, que vous pratiquiez la pêche en mer depuis la côte rocheuse en Bretagne, sur le rivage normand ou en Méditerranée, le plaisir est sans cesse renouvelé avec des environnements multiples et une technique qui diffère d’une région à une autre. Et à chaque fois, elle requiert d’utiliser du matériel spécifique suivant l’espèce recherchée et la technique pratiquée.

Enfin, la pêche à bord d’une embarcation au bord des côtes permet de rechercher de plus gros sujets et de pouvoir vivre des combats un peu plus musclés avec de plus gros poissons.

Les barques de pêche Rigiflex permettent justement aux pêcheurs de pratiquer leur passion dans les meilleures conditions. Légères, elles ont l’avantage de se transporter très facilement. Leur mise à l’eau est très facile tout comme leur remontée sur remorque.

Les poissons les plus pêchés en mer

La pêche en mer se pratique de deux manières, soit depuis le rivage, soit depuis une embarcation. Matériel et techniques de pêche sont alors différents, tout comme les poissons que l’on peut espérer capturer. Néanmoins, quelle que soit la technique pratiquée, vous trouverez la barque qui convient la mieux à votre technique de pêche de prédilection.

Depuis le bord de mer que ce soit à partir des digues ou jetées, avec une canne leurre ou Buldo ou encore un modèle conçu pour les pêches au posé, le pêcheur peut espérer attraper différentes espèces de poissons. Ces espèces varient suivant la saison et la zone géographique.

A partir des plages, la pêche en surfcasting reste très pratiquée. Elle permet d’attraper différentes espèces. Cette technique qui consiste à utiliser des appâts vivants (différents de vers), lanières de seiche ou tronçons de sardine à l’avantage d’intéresser de nombreuses espèces. On peut effectivement espérer attraper des poissons plats comme la plie, la limande, la sole ou du turbot mais aussi d’autres espèces comme le bar (appelé loup en méditerranée), des sars, dorades, etc.

Depuis une barque Rigiflex, de nombreuses techniques sont envisageables pour une pèche plus sportive, surtout lorsqu’il s’agit de pêcher au leurre. La pêche à soutenir ou en traîne est aussi tout à fait envisageable. Là encore, de nombreux poissons peuvent être attrapés comme les bars, les lieux jaunes, les cabillauds (lorsqu’ils sont proches des côtes), les bonites, maquereaux espagnols et vieilles.

La réglementation

Pêcher depuis la côte ou en mer implique de respecter la réglementation française encadrant cette activité de loisir.

La pêche côtière est pratiquée par tous les bateaux de pêche qui ne s’absentent des ports que pour une durée comprise entre 1 et 4 jours, avec un équipage composé de 5 personnes au maximum. Notons que les bateaux de pêche concernés doivent avoir une longueur comprise entre 16 et 20 mètres.

La réglementation française concerne aussi le type de matériel que vous pouvez employer, mais également les zones dans lesquelles une telle pratique est proscrite. Il s’agit dans la plupart du temps de ports, de zones protégées et de lieux à proximité immédiate d’installations telles que des centrales nucléaires, des bases militaires ou encore des usines.

Par ailleurs, des règles sont à respecter en matière de taille des prises, les plus petites devant être remises à l’eau.
Ainsi, à titre d’exemple, la taille minimale requise pour la prise d’une dorade est de 23 cm, d’un cabillaud de 42 cm, d’une limande de 20 cm et d’un chapon (grosse rascasse) de 30 cm. A noter que la taille peut différer d’une région de pêche à l’autre. Ainsi, si en Bretagne la taille minimale des anchois est de 12 cm, elle n’est que de 9 cm en Méditerranée. Il est donc important de consulter toujours la réglementation en vigueur. Vous trouverez d’ailleurs des petits livrets explicatifs dans les différentes Coopératives Maritimes où tout est expliqué très clairement suivant la zone où vous vous trouvez. Enfin, la revente du produit de la pêche est formellement interdite.

L’objectif de cette réglementation est de permettre aux espèces de se reproduire, et donc, aux pêcheurs de s’adonner à leur loisir favori. Le non-respect de celle-ci, que ce soit en raison du matériel employé, du lieu de pêche ou encore de la taille des spécimens prélevés est puni d’une amende maximale de 22 500 € à laquelle peut s’ajouter un certain nombre de sanctions administratives.

429859eb4bdfa1940872941fdb2a86c7ffffffffffffffffff