préservation littoral

Les écogestes en mer et sur le littoral

Pour préserver le littoral et la mer, tout en profitant d’une escapade en bord de mer, d’un week-end sur son bateau de plaisance ou de vacances en famille les pieds dans l’eau, il suffit d’adopter quelques bonnes pratiques. Lors d’une promenade, à la plage, sur la mer ou même en pêchant à pied, quels sont ces écogestes ?

Des promenades respectueuses du littoral

Le littoral est le point de rencontre entre l’océan et la terre, une zone particulière, souvent d’une grande richesse écologique. Si 1 Français sur 10 habite à proximité du littoral, la pression sur cet écosystème complexe et fragile augmente considérablement pendant la belle saison. Ainsi, nous sommes des millions à nous rendre sur les plages ou à parcourir les sentiers.

Face à cette pression, il est du devoir de chacun de profiter de cet espace en le respectant au mieux grâce à des gestes simples :

  • ne jeter aucun déchet à terre, même d’origine végétale. Des poubelles sont généralement disponibles sur les parkings ;
  • respecter les espaces délimités et protégés comme les clôtures qui interdisent l’accès aux dunes et qui ont pour objet de préserver la végétation ;
  • promenez-vous uniquement dans les espaces prévus à cet effet ;
  • tenez vos animaux en laisse. Le littoral abrite des espèces parfois protégées qui y vivent et y nichent.

Les bons gestes du plaisancier

Les lacs, les rivières et la mer sont des espaces fragiles que le plaisancier doit savoir respecter en appliquant quelques écogestes simples parmi lesquels :

  • le mouillage dans l’océan doit être effectué dans les zones sableuses pour préserver les herbiers qui ont une fonction écologique très importante ;
  • respecter le littoral ou les berges en évitant toute dégradation car ces zones sont essentielles à la biodiversité ;
  • sauf si votre embarcation dispose de cuves à eaux noires, n’utilisez pas vos toilettes marines à proximité des côtes ;
  • les détergents et produits chimiques sont à proscrire. Pour l’entretien de votre bateau ou celui de tous les jours, utilisez des produits naturels ou du véritable savon de Marseille (Marius Fabre, etc) ;
  • si vous avez besoin d’utiliser des contenants, évitez les sacs plastiques qui risquent de s’envoler.

Participer activement à garder la mer propre

Que vous soyez plaisancier en mer, en rivière ou sur lac, le bon réflexe, c’est de toujours ramasser le sac plastique, la bouteille ou la canette qui sont sur votre chemin, que ce soit sur terre, sur les berges, sur le littoral ou sur l’eau.

Si vous avez la possibilité de donner de votre temps, vous pouvez également vous inscrire pour participer à une journée de dépollution ou de nettoyage d’une plage, d’une rivière. Une action bénéfique pour la nature, incontournable pour que la plaisance reste un plaisir et indispensable pour sensibiliser ses enfants par exemple au respect de l’environnement.
De nombreuses ONG proposent de telles opérations, que ce soit en Bretagne, en France ou de par le monde. Parmi elles, SurfRider Fondation dont la liste des « initiatives océanes » est consultable sur www.initiativesoceanes.org.

Respecter la réglementation pour la pêche de loisir

Pour préserver les différentes espèces marines ou d’eau douce, il est essentiel de respecter un certain nombre de règles en matière de taille et de quotas.

Pour la pêche de loisir à pied ou côtière :

  • respecter les tailles minimales en relâchant les spécimens trop jeunes ;
  • pour les crustacés, ne pas prélever les femelles si celles-ci portent des œufs ;
  • faire le tri sur place pour pouvoir remettre à l’eau le surplus de pêche, les jeunes sujets ou les femelles visiblement gonflées d’oeufs ;
  • ne ramasser que les quantités autorisées pour sa propre consommation ;
  • respecter les dates de pêche quand il y en a (coquilles Saint Jacques, ormeaux, couteaux, etc).

Exemple : si vous êtes amateur d’ormeaux, vous ne pouvez en pêcher que 20 du 1er septembre au 14 juin, et uniquement s’ils font plus de 9 cm. Si vous préférez les araignées de mer, la capture est limitée à 6 araignées de plus de 12 cm de longueur par pêcheur et par jour.

Pour la pêche de loisir en eau douce, là également il y a des règles, tant en ce qui concerne la période de pêche que la taille minimale des sujets.

Les écogestes même sur la plage

Adepte du farniente sur la plage ? Là encore, adoptez des écogestes simples à mettre en place pour préserver les lieux :

  • remportez tous vos déchets, y compris les plus petits (mégots de cigarette par exemple) ;
  • utilisez de préférence des cabas plutôt que des sacs en plastique qui peuvent s’envoler ;
  • privilégiez les laits solaires plutôt que les huiles solaires ;
  • prenez une douche sans en abuser.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 avis - note : 5,00 sur 5)
Loading...
facilisis Donec Praesent Aliquam risus. sit